Accès Membres FBN France

Actualités

Antenne Grand-Est du FBN : réunion plénière de lancement

Retour sur le succès d’une première réunion plénière à Strasbourg qui marque une nouvelle fois le développement régional du réseau et la création, au printemps dernier, d’une cinquième antenne après Paris/Île de France, la Méditerranée, le Grand Ouest et la région Rhône Alpes et Auvergne.

52 participants, tous dirigeants ou actionnaires d’entreprises familiales locales, ont répondu présents lors de cette première plénière régionale sur le thème de la gouvernance. Articulée autour de trois témoignages de dirigeants familiaux, l’objectif de cette réunion fut double. Il s’agissait tout d’abord de comprendre les défis et les vertus des entreprises familiales transmises de génération en génération et d’explorer, plus particulièrement, les différents enjeux liés à la gouvernance. Par ailleurs, cette première rencontre en région Grand-Est fut l’occasion pour les familles entrepreneuriales implantées localement de découvrir l’âme du FBN France, se rencontrer et de se nourrir mutuellement des expériences de chacun, toutes générations confondues.

Les premiers témoignages furent ceux de Claude Faure, Fondateur, Président d'Honneur de FM Group et Co-Président de l’antenne Grand-Est du FBN France, accompagné de sa fille Marie-Laure, Présidente de l’organisation familiale. La présentation de leur gouvernance a permis notamment de revenir sur les raisons pour lesquelles elle s’était structurée de la sorte, par rapport aux enjeux face auxquels l’entreprise fut confrontée. Comment faire évoluer l’organisation pour atteindre une certaine cohésion entre gouvernance d’entreprise et gouvernance familiale ? Quelles instances instaurer et comment s’y prendre pour qu’elles demeurent objectives et dans l’intérêt de l’entreprise ? En quoi un projet d’entreprise peut conditionner la structuration de la gouvernance ? Comment intégrer des administrateurs extérieurs pour apporter la meilleure vision de l’entreprise et ainsi protéger l’harmonie familiale ? Autant de questions qui ont non seulement engendré la création d’un certain nombre d’outils et permis au groupe familial de responsabiliser ses actionnaires, et par-dessus tout d’éviter que des problèmes liés à la familles ne surgissent sur la scène de l’entreprise.

Cependant une question subsiste : à partir de quand une entreprise / une famille doit s’atteler à organiser sa gouvernance ? Ce travail est-il indispensable quelle que soit la taille de l’entreprise / de la famille ? Pour Rémi Lesage, Président de la société Rector Lesage et Co-Président de l’antenne Grand-Est du FBN France, structurer sa gouvernance et développer les instances adéquates est un processus indispensable à l’harmonie familiale de toute entreprise. C’est dans cette optique que l’animation de l’actionnariat est pensé par le service communication de Rector Lesage : accompagner la famille, maintenir le contact entre l’entreprise et les non-opérationnels, initier tous les outils nécessaires pour entretenir l’affectio societatis…

Cette première réunion plénière dans l’est a donc marqué le début d’une nouvelle dynamique dans la région, le développement de nouveaux échanges entre membres familiaux locaux pour partager bonnes pratiques, enjeux et visions entre pairs et contribuer à la pérennité de l’entreprise familiale.

Newsletter - décembre 2016

L’ouverture, clé de succès durable de l’entreprise familiale

Dans le droit-fil de sa mission qui a toujours été d’offrir à ses membres l’accès à une multitude d’expériences entrepreneuriales, de témoignages divers et variés en facilitant l’accès à de nombreuses sources d’information, le FBN France a organisé sa dernière réunion de l’année dans les locaux de la BPI France, sur le thème de l’ouverture avec un grand « O ».

Tout d’abord, une ouverture à l’autre, avec ses réussites et ses moments plus difficiles, toujours riches d’enseignements, fondement même de nos échanges entre pairs. L’ouverture d’esprit, d’audace, propre à tout entrepreneur qui, sans cesse sur le métier remet son ouvrage pour l’adapter à son temps et s’ouvrir à tous les champs des possibles. Au fond, l’ouverture est inscrite dans l’ADN des entreprises familiales et du FBN, et c’est tout naturellement que cette dernière plénière 2016 l’a célébrée sous toutes ses facettes. L’occasion dans une 1e partie de conférence de battre en brèche certaines idées reçues à propos des entreprises familiales, volontiers qualifiées de conservatrices, figées, moins agiles parce qu’ancrées dans une histoire de plusieurs générations.

Il y a quelques mois en effet, le FBN associé au METI, a participé à une vaste étude auprès de 400 dirigeants de PME et d’ETI familiales menée par la BPI, sur l’ouverture du capital. Emmanuel Denoulet et Anaïs Rajery-Rasata de la BPI en ont présenté les résultats aux côtés de Fanny Letier, Directrice Exécutive Fonds propres PME à la Bpifrance, en charge de la coordination de l'accompagnement et des programmes Accélérateur PME et Accélérateur ETI. L’ouverture du capital peut en effet, à un moment donné de la vie d’une entreprise familiale,  permettre d’avancer, d’aller plus loin dans la croissance, plus loin dans la transmission, plus loin dans le recrutement des talents qui sont la force vive opérationnelle des entreprise familiales. Jean-Marie Paluel-Marmont a apporté son témoignage personnel, avec un double regard de dirigeant familial et de financier. Ainsi, il a su démontrer à la soixantaine de participants que cette solution en est une parmi d’autres, qu’elle fait partie du champ des multiples possibilités qui s’offrent à une entreprise, à un moment donné de son existence, pour répondre à ses enjeux d’avenir, mais qu’il convient d’en peser tous les aspects avec soin.

Dans un second temps, la notion d’ouverture au sens pluriel, comme clé de succès a été illustrée de manière passionnante par le témoignage de Patrick Daher, président du groupe éponyme. Chaque entreprise, chaque famille est unique, mais toutes deux ont des gènes et une histoire en commun : 150 ans pour le groupe Daher, dont son président a relaté les grandes étapes de développement. Il a ensuite abordé le thème de l’ouverture à la famille et la manière dont la gouvernance du groupe, conçue pour organiser le « vivre ensemble », avec des règles écrites et claires, qui ne sont pas figées mais régulièrement adaptées, permet une communication fluide et récurrente, « sans fard et sans relâche » et prépare les actionnaires à ses futures grandes mutations. Il a aussi souligné le rôle majeur des administrateurs indépendants pour accompagner la croissance de l’entreprise, faire bouger les lignes et évoluer les métiers, se rêver et innover autrement. « Et si c’était possible ? » tel est le leitmotiv auquel Patrick Daher a eu souvent recours pour faire grandir le groupe, d’une PME de services à un équipementier de premier rang dans le secteur de l’aéronautique. L’ouverture du management a permis de revenir en détail sur la nomination en avril 2016 de David Kayat, directeur général non familial, et sur le processus de sélection engagé plusieurs mois en amont.

Enfin, c’est par l’ouverture à la nouvelle génération et la thématique de la transmission que s’est achevé ce vibrant témoignage. Un moment particulièrement délicat dans la vie de toute entreprise familiale, car il s’agit de transmettre en même temps le pouvoir de direction, le pouvoir actionnarial et le pouvoir d’influence. Aussi convient-il de l’organiser comme un projet industriel en minimisant l’affect, en adaptant les règles de gouvernance et en formant ceux qui demain seront ainsi prêts à s’approprier les responsabilités.

Une formidable plénière, dont vous pourrez retrouver les minutes prochainement sur notre médiathèque, avec vos codes d’accès sécurisés.

Newsletter - décembre 2016

Vision RSE : quand l’entreprise familiale créée de la valeur autrement

Sans approche ni vision durable, l’avenir est menacé, non seulement l’avenir des entreprises mais aussi les vies et les moyens d’existence des générations futures. C’est dans cette perspective de responsabilité, de durabilité que toutes les divisions du FBN se sont engagées pour les 25 prochaines années sous la devise : 'A proud past, a sustainable future' promouvoir un modèle d’entreprise subvenant tant aux besoins des collaborateurs qu’à ceux des générations futures, des communautés et de l’environnement. Cet engagement est matérialisé par une charte, signée par tous les Présidents du FBN dans le monde.

La vision à long-terme fait partie intégrante de l’ADN de l’entreprise familiale, mais au fil des années le sujet s’est professionnalisé, devenant plus stratégique et plus réglementé. La RSE veut aujourd’hui impliquer l’ensemble des parties prenantes de l’entreprise et toutes les générations, notamment les nouvelles qui ont à cœur de défendre la notion de responsabilité sous différentes formes :

- Soutenir la création et le développement de lieux et de cultures de travail où les collaborateurs s’épanouissent.

- Etre des citoyens responsables et contribuer positivement aux communautés dans lesquelles chacun travaille et vie

- Rechercher des moyens de réduire l’impact écologique et sauvegarder l’environnement que nous partageons tous

- Partager avec les nouvelles générations les valeurs et aspirations de long-terme.

C’est là tout le sens du projet Polaris, qu’Alexis du Roy de Blicquy, CEO du FBN International, est venu présenter. Polaris, initiative née il y a trois ans, vise à aider les entreprises familiales à trouver leur « vrai nord », ou comment les aider à faire de la RSE un véritable levier de croissance pour leur entreprise.

“A business that makes nothing but money is a poor business.” (traduction : « une entreprise dont la seule richesse est l’argent est une entreprise pauvre”) : autrement dit, la pérennité d’une entreprise ne doit pas être le seul fruit du business mais l’addition de bénéfices humains, environnementaux et sociétaux. Et c’est cette vision que Polaris souhaite renforcer au sein des entreprises familiales afin de leur permettre de durer dans un environnement plus soucieux de l’environnement avec un grand « E ».

Mais que veux dire concrètement être une entreprise responsable ?

RSE : ou l’intégration volontaire par les entreprises des préoccupations sociales et environnementales à leurs activités et à leurs relations avec les parties prenantes*

* définition officielle de la Commission Européenne.

Pour illustrer le propos, nous avons eu le plaisir d’accueillir le témoignage du groupe BEL, qui depuis plusieurs années déjà a initié une démarche responsable et éthique au cœur même de sa stratégie. Cette démarche s'installe dans toutes ses activités et auprès de tous les acteurs de l'entreprise jusqu'au consommateur : son engagement, ses savoir-faire, ses marques de confiance, la conception de ses produits.

Après une rapide introduction des activités du groupe, Frédérique Gaulard, Directrice RSE et Valentine Fiévet, membre active de la famille Bel et Administratrice de la Fondation d'entreprise, sont revenues sur le pourquoi de la RSE : quels sont les enjeux sociétaux ? Quels risques l’entreprise familiale encourt-elle si elle ne tient pas compte des considérations RSE du monde d’aujourd’hui ? Quel impact cela peut-il avoir sur la confiance des consommateurs, des apporteurs de fonds, des actionnaires et plus largement dans un cadre légal ?

Et question majeure : comment s’y prendre pour intégrer la RSE dans toutes les décisions de l’entreprise et de la famille ?

Pour Frédérique Gaulard, il s’agit tout d’abord de structurer sa gouvernance afin de pouvoir identifier les parties prenantes, les enjeux majeurs et les prioriser. Ensuite, il s’agira de s’assurer que ces enjeux sont effectivement pris en compte dans la stratégie globale de l’entreprise. Enfin, intégrer et former le management tout en s’assurant de l’adéquation entre le comportement des dirigeants et le projet d’entreprise.

Et aussi : comment identifier sa sphère d’influence ? Comment mesurer l’impact d’une stratégie RSE ? Quels sont les indicateurs ? Comment évaluer son comportement RSE (forces, faiblesses, opportunités et menaces) ?

La réunion plénière s’est alors poursuivie par le témoignage des membres de la famille Bel, dont un NxG également très impliqué dans toute la démarche RSE du groupe et par de nombreuses questions de pairs présents dans la salle. Une thématique qui intrigue et suscite de nombreuses questions, à l’heure ou l’environnement est au cœur de tous les débats de sociétaux.

Newsletter - décembre 2016

Paroles de dirigeants - nouvelles rubriques et appel à témoins !

Le FBN est aujourd’hui le premier réseau d’entreprises familiales, en France et dans le monde ! Fort de ses 10 000 adhérents, originaires de 60 pays différents, le FBN est une véritable plateforme d’informations, d’échanges, d’expériences et de bonnes pratiques dédiée à tous les membres d’entreprises familiales, qu’ils soient opérationnels ou non dans l’entreprise. Afin de mettre en avant la richesse des contenus et permettre à tous de se nourrir des expériences de leurs pairs, le FBN France donne depuis plusieurs mois la parole à ses dirigeants, mais aussi à des experts de l’entreprise familiale, sur toutes les thématiques qui leur tiennent à cœur et les aident à pérenniser l’entreprise / la famille.

Chaque mois, sur le site Internet www.fbn-france.fr, est publiée une « Parole de dirigeant » ou une « Parole de NxG », un « avis d’expert » ou encore une notice « Le saviez-vous ». Au-delà de donner la parole à tous les acteurs de l’entreprise familiale, ces articles vous permettent de recueillir les témoignages et bonnes pratiques pour vous aider à préparer votre transmission, intégrer les nouvelles générations, structurer ou développer votre gouvernance, responsabiliser l’entreprise et la famille sur les enjeux sociétaux et environnementaux … en clair sur toutes les thématiques nécessaires à la pérennisation de votre entreprise familiale.

Pour ceux qui n’auraient pas encore pris connaissance de ces articles, nous vous proposons de découvrir les dernières thématiques abordées en cliquant sur les liens ci-dessous.

Le mot d’ordre au FBN étant la liberté d’échange et le partage d’expériences, vous êtes invités, si vous le souhaitez, à nous transmettre vos témoignages et bonnes pratiques sur les sujets qui vous tiennent à cœur, vous inspirent ou encore vous préoccupent. L’équipe du FBN France se tient à votre disposition pour recueillir vos témoignages, les mettre en forme et les publier sur son site Internet pour le plus grand nombre. Pour cela, n’hésitez pas à nous contacter à l’adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et à nous faire part des sujets que vous souhaiteriez aborder. Nous aurons le plaisir de revenir vers vous afin de programmer un entretien téléphonique.

APPEL À TÉMOINS – Paroles de dirigeants : gouvernance, nouvelles générations, responsabilité sociétale et environnementale (RSE), transmission, actionnariat : quelles bonnes pratiques souhaitez-vous partager avec vos pairs ? Si vous souhaitez vous aussi partager votre expérience et vos bonnes pratiques, contactez-nous à l'adresse suivante :

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. en nous indiquant vos nom, prénom, société ainsi que le thème que vous souhaitez aborder.

Newsletter - décembre 2016

Sommet International en Chine : la responsabilité et l'éthique au cœur des préoccupations

Le FBN est proche de toutes les entreprises familiales, avec pas moins de 30 antennes nationales rayonnant sur plus de 60 nationalités à travers le monde. Pour renforcer les échanges entre pairs et s’enrichir mutuellement de toutes les spécificités culturelles des familles à l’échelle de la planète. L’opportunité pour tous les family businesses de se retrouver, d’échanger et de partager leur vision de l’Entreprise Familiale. Après Dubaï en 2014 et Montreux en 2015, ce fut cette année au tour du FBN Asia d’accueillir l’événement, dans la cité de Suzhou, en Chine.

Au programme, de nombreux témoignages sous forme d’ateliers de travail, de conférences plénières, de soirées riches et inspirantes, mais aussi de cercles d’affinités  ou de cycles de réflexion et de retraite pour des échanges plus approfondis. Nous retiendrons notamment l’intervention en séance plénière de Thierry et Rodolphe Peugeot sur le groupe familial éponyme, qui illustra brillamment le thème général du sommet.

Les sommets internationaux sont des occasions supplémentaires pour la communauté NxG de se retrouver et cette année, leurs représentants étaient nombreux. Parmi les français, trois NxG très impliqués dans tous les rendez-vous organisés en France. Damien Daher et Sylvain Prévot, venus témoigner sur le thème du Family Gravity, ou comment transmettre l’envie d’entreprendre ensemble de génération en génération ?

Ils racontent : 

« Ce sommet international a été une très belle expérience. C’était mon 3e événement FBN International (après les sommets NxG en Colombie en 2015 et en Suède en 2016) ; l’ambiance y est toujours aussi incroyable. Les membres du réseau partagent les valeurs fortes de l’entreprise familiale, l’envie d’avoir un impact positif sur les communautés dans lesquelles nous vivons et travaillons ainsi que sur l’environnement, et la volonté de transmettre ces valeurs et aspirations de long terme aux générations futures. » Sylvain PREVOT

« Ce fut pour moi le premier événement FBN International auquel je participais, et j’en garderai un très bon souvenir. Au-delà du contenu et des intervenants qui étaient dans l’ensemble d’un bon niveau, je retiendrai les nombreuses rencontres et discussions avec les membres d’autres familles. Nous avons beaucoup à apprendre les uns des autres et nous étions fiers de partager notre expérience de l’entreprise familiale à l’occasion d’un tel événement. » Damien DAHER

Newsletter - décembre 2016