Actualités

Le saviez-vous ? Entreprise familiale : un modèle atypique?

Par Caroline Mathieu, Déléguée Générale du FBN France

Les entreprises familiales forment le modèle d’entreprises le plus largement répandu dans le monde, avec plus de 85% des entreprises des pays de l’OCDE. En France, quelle que soit sa taille, son secteur d’activité, sa localisation géographique, l’entreprise familiale constitue le cœur battant de notre économie, et représente plus de 80% des entreprises. Dans la catégorie des PME et des ETI, on en recense ainsi 50 000 sur tout le territoire français, soit environ une entreprise sur trois.

Mais qu’est-ce vraiment qu’une entreprise familiale ? Trois critères sont aujourd’hui communément retenus pour la définir : la famille y est un actionnaire de référence, elle est présente dans le management, peut y occuper des fonctions opérationnelles et le dirigeant a une intention avérée de transmettre l’entreprise à la génération suivante.

Peut-on vraiment leur attribuer certaines spécificités ? Il a fallu attendre la crise économique de 2008 pour mettre en évidence certains de leur atouts : une orientation sur le long terme qui leur permet de mieux résister aux périodes de turbulences et de mieux performer que d’autres, un ancrage territorial et un socle de valeurs sur lesquels affirmer leur pérennité et leur développement.

Mais la clé de leur longévité réside surtout dans leur dynamisme à se renouveler, à s’adapter et à cultiver tous les ingrédients de l’innovation. À chaque génération son modèle ! La force du réseau familial et la cohérence de leur système de valeurs, l’étroite connexion entre la famille et l’entreprise y sont pour beaucoup, qui ménagent des circuits de décision plus rapides, une capacité plus grande à concevoir et promouvoir des projets dans la durée.

Dans ces conditions, leurs enjeux pour demain sont clairs et la dimension humaine au cœur de leurs préoccupations : doter l’entreprise familiale d’une gouvernance bien structurée, qui facilitera la transmission le moment venu. Famille, actionnariat et entreprise sont étroitement liés, aussi importe-t-il de doter chacune de ces sphères de règles du jeu, d’instances, de comportements idoines qui permettront de fluidifier la communication et de clarifier le rôle et la place de chacun. Par le dialogue et la concertation, les objectifs et la stratégie seront ainsi mieux compris, l’affectio societatis maintenu.

Préparer la transmission est donc un des enjeux majeurs auxquels un dirigeant d’entreprise familiale doit faire face et préparer plusieurs années en amont. Il s’agira d’identifier au sein de la famille et de la nouvelle génération celui ou celle qui aura les compétences nécessaires et l’envie de reprendre, de le former, de lui permettre d’acquérir légitimité et maturité. Si ces conditions ne sont pas réunies, le  recrutement d’un manager non familial est une solution qui peut être envisagée et permettre de préserver le capital au sein de la famille en dissociant management et propriété.

La France possède un taux de transmission intrafamiliale beaucoup plus faible qu’ailleurs, loin derrière ses homologues européens : 22% en France selon les dernières études, contre 51% en Allemagne, 75% en Autriche et même 80% en Italie… Les dispositifs Dutreil ont certes permis de faire progresser ce taux de 9% à 22% en l’espace de dix ans, mais l’écart reste important; la réglementation plus favorable s’avère certainement facilitatrice mais les différences culturelles jouent également un rôle manifeste.

Dans ce contexte, le partage d’expériences du dirigeant d’entreprise familiale français avec ses pairs d’autres pays peut donc revêtir des bienfaits tout particuliers. Trouver les solutions pour franchir avec succès le cap des générations est une des missions-clés du réseau Family Business Network. Créé il y a 27 ans et présent dans le monde entier, cette fédération, qui mise sur les échanges de bonnes pratiques entre pairs, contribue à doter le dirigeant et tous les acteurs de la sphère familiale d’un environnement bienveillant, convivial et confidentiel pour assurer en toute sérénité, dans une culture de partage, la pérennité et le développement de leurs entreprises familiales.

OPENxG : des événements 100% nouvelles générations

Le FBN regroupe plus de 10 000 adhérents de 58 nationalités, dont plus d’un tiers sont des NxG (Next Gen, ou membres de la nouvelle génération). En France, c’est un adhérent sur deux qui en fait partie ! De plus en plus motivés et de plus en plus présents aux événements qui leur sont dédiés, ils montrent une réelle volonté de jouer un rôle vis-à-vis de l’entreprise familiale, opérationnel ou non, et sont à l’origine de bon nombre d’initiatives innovantes pour qu’elle franchisse toujours plus performante le cap des générations.

C’est pour répondre toujours au plus près aux besoins et aux attentes de tous les profils NxG que le FBN France a renforcé un programme dédié de rencontres, sous la marque OPENxG.

OPENxG, c'est quoi ?

  • Des ateliers, afterworks, séminaires tout au long de l’année, à Paris et dans toutes les régions où le FBN dispose aujourd’hui d’une antenne (Méditerranée, Grand Ouest, Grand Est, Rhône-Alpes et Auvergne).  
  • Des contenus sur mesure : tous les thèmes abordés sont choisis « par les NxG, pour les NxG » en concertation avec le comité NxG du FBN.
  • Des échanges en toute confidentialité, confiance et sans sollicitation : des valeurs qui font depuis 27 ans toute l’unicité et la légitimité de notre réseau en France et dans le monde

En 2016, plus de 25 rencontres sont ainsi proposées ; nous vous invitons à les consulter sur notre agenda en ligne :

Agenda OPENxG

S’ajoute le séminaire « 24 heures pour les Nouvelles Générations » : conçu en partenariat avec l’IFA, Deloitte et Intuitae, l’édition 2016 a connu un franc succès avec plus de 80 participants. Nous sommes ainsi heureux de vous annoncer les dates prévues pour l’édition 2017 : les 18 et 19 mars 2017.

Philippe Grodner, Président de Simone Pérèle, est élu Président du FBN France

L’Assemblée Générale du FBN France a procédé mardi 31 mai 2016 à l'élection d’un nouveau Président. Philippe Grodner, Président de la société Simone Pérèle, succède à Luc Darbonne, Président du Groupe Darome et Président du FBN France depuis 2004.

Philippe Grodner est Président du groupe Simone Pérèle et représente la deuxième génération. Diplômé de l’ESSEC et de l’English Chamber of Commerce, il débute sa carrière en 1976 comme Chef de Produit pour le groupe L’Oréal. En 1978, il intègre l’entreprise familiale avant d’en prendre la présidence en 1988. Également très impliqué dans le monde associatif, Philippe Grodner a occupé les fonctions de Président de la Fédération française de la lingerie et balnéaire (de 1993 à 1996 et de 2004 à 2005) et Trésorier de la même Fédération de 1998 à 2000. Il est également Vice-Président de la Fédération de la Maille et de la Lingerie et Administrateur d’EUROVET, société organisatrice de salons professionnels, membre du METI (ex ASMEP-ETI) depuis près de 20 ans et adhérent au FBN France depuis sa création. Il a été nommé Chevalier dans l’Ordre National de la Légion d’Honneur en 2006.

 

Un nouveau Conseil d’Administration et un nouveau Bureau

Cette matinée d’élections a également vu le Conseil d’Administration et le Bureau de l’association se renouveler. On notera parmi les 25 administrateurs l’arrivée des Présidents des antennes régionales FBN France ainsi que des deux co-présidents du Comité NxG.

Membres du conseil d’administration

Jérôme BATAILLE (Poclain Hydraulics), Laurène BELLOY (Galeries Lafayette), Etienne BIZOT (Jacques Bollinger), Jean-Bernard BONDUELLE (Bonduelle), Armand BONGRAIN (Savencia), Hippolyte BOUIGUE (Bouigue Développement), Pierre-Marie CHARIER (Groupe Charier), Luc DARBONNE (Darégal), Claure FAURE (FM Logistic), Antoine FIEVET (Unibel), Valentine FIEVET (Unibel), Philippe GRODNER (Simone Pérèle), Jean-Jacques HAMEL (Lombard Odier), Rémi LESAGE (Rector), Christelle LOZE (Toupret), Luc MEESCHAERT (Meeschaert), Priscilla de MOUSTIER (Wendel), Jean-Marie PALUEL-MARMONT (Compagnie Lebon), Sylvain PREVOT (Sogemarco Daher), Charles ROBINET-DUFFO (Henner), Estelle ROUX (Sogemarco Daher), Clara SCHMITT (Heppner), Bernard THOLLIN (Electricfil), Frédéric de VILLELE (Oddo) et Jean-Paul VITRY (Etablissement Vitry).

Ce nouveau Conseil a ensuite constitué le Bureau de l’association, renouvelé avec l'entrée de nos deux co-présidents NXG qui y participeront en alternance.

Membres du Bureau

Philippe GRODNER (Simone Pérèle), Luc DARBONNE (Darégal), Priscilla de MOUSTIER (Wendel), Charles ROBINET-DUFFO (Henner), Christelle LOZE (Toupret), Valentine FIEVET (Unibel), Jean-Paul VITRY (Etablissement Vitry), Hippolyte BOUIGUE (Bouigue Développement) et Sylvain PREVOT (Sogemarco Daher).

Toute l’équipe du FBN France a le plaisir d’accueillir Philippe Grodner à la Présidence de l’association, ses nouveaux administrateurs et les membres de son Bureau.

"Une bonne gouvernance pour cultiver l'affectio familiae sur le long terme"

Le point de vue de Luc Darbonne, Président du groupe Darome

L’affectio societatis de l’entreprise familiale a ses spécificités. Il se dote d’une composante humaine, psychologique et affective supplémentaire indispensable à son développement et à sa pérennité : fédérer autour d’un projet entrepreneurial les acteurs familiaux, qu’ils appartiennent à l’un ou plusieurs des cercles qui la symbolisent traditionnellement : famille, actionnariat ou entreprise. Voici quelques bonnes pratiques à mettre en oeuvre pour cultiver cette cohésion, cet affectio familiae, sur le long terme: 

  • l’attachement à l’histoire, à l’ancrage régional et aux valeurs de la famille et de l’entreprise ;
  • le sentiment d’appartenance, d’autant plus important lorsque le cercle familial s’agrandit au fil des générations ;
  • l’anticipation le plus en amont possible d’un processus de transmission compréhensible, clair et partagé, d’intégration et d’implication des nouvelles générations ;
  • la stabilité d’un noyau capitalistique qui assure une solidité financière sur le long terme ;
  • la définition d’une politique de dividendes, de croissance et de liquidité du capital ;
  • l’entourage long terme du manager, qu’il soit familial ou non.

Tout cela implique qu’une bonne gouvernance familiale fixe les règles entre la famille et l’entreprise, dans un climat d’écoute respectueux de toutes les attentes, soucieux d’un alignement et d’une articulation entre famille et entreprise. Le processus d’élaboration d’une charte familiale permet d’y contribuer pour que chacun ait un rôle et une place par rapport à l’entreprise familiale. Il peut aussi déboucher sur l’élaboration d’une charte d’entreprise.

Extrait de l’étude réalisée par BPI France Le Lab, en partenariat avec le FBN France : « Ouvrir son capital pour durer », mai 2016

Pour consulter l’étude complète, cliquez ici

ou

Pour voir l'infographie "Gouvernance de l'entreprise familiale" réalisée par le FBN et BPI France le Lab cliquez ici

Save the date : séminaire OPENxG les 11 et 12 juillet à Marseille

Pour assurer la pérennité de l'entreprise en famille, il est non seulement primordial d’organiser et d’articuler sa gouvernance mais tout autant d’appréhender les aspects plus « humains » et de savoir communiquer sereinement et en toute transparence avec sa famille (frères, sœurs ou cousins, cousines). Vision, stratégie, intérêts communs et problématiques individuelles peuvent être sources de discordes, voire de conflits et mettre en péril à la fois la famille et l’entreprise. Comment définir une vision familiale partagée ?

Quelles sont les principaux vecteurs de tensions et comment s’expriment-ils ? Comment préserver l'harmonie des relations fraternelles et développer des modèles relationnels attractifs et valorisants pour chacun ?

Pour trouver des réponses à ces questions et s’inspirer des bonnes pratiques de vos pairs, le FBN France vous propose de se réunir pour un séminaire sur le thème de « Frères, sœurs, cousins, cousines : comment bien diriger en famille ? ».

PROGRAMME

Le 11 juillet à 18h30 - Une soirée d’ouverture magique chez Jeannot

Le 12 juillet – Séminaire NxG (à l’EMD)

  • Témoignage de Patrick Daher, Président de Daher sur la reprise du groupe Daher. Interview par Sylvain Prévot, Co-Président du comité NxG France
  • Atelier 1 Pourquoi et comment le conflit familial met en danger l’entreprise familiale ?, animé par Anne Juvanteny, Consultante en organisation, conduite du changement et Thérapeute familiale
  • Atelier 2 Gouvernance harmonieuse et efficace dans l’entreprise familiale : un lien direct avec les relations parents enfants et l’éducation, animé par animé par Brigitte Kramer, Consultante, Coach et Formatrice
  • Atelier 3 Sérénité- efficacité, animé par Yolaine Bouly

Pour la seconde année, le FBN France convie tous les membres de la nouvelle génération pour une journée de séminaire sur le travail en fratrie.

INFOS PRATIQUES

Tarif : gratuit pour les adhérents FBN. 400€ HT pour les non-adhérents. 

ATTENTION : places limitées à 30 personnes.

Pour vous inscrire à ce séminaire ou obtenir plus d’informations, contactez-nous 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Don't have an account yet? Register Now!

Sign in to your account