3 questions à Joseph Brigneaud, Vice-Président du Conseil de Surveillance de Groupe SEEB SA

FBN France – Aviez-vous une image particulière de l’entreprise familiale quand vous étiez plus jeune ?

Joseph Brigneaud – Mon cas est particulier, car je suis une « pièce rapportée », ou une « valeur ajoutée » comme le disent les cousins sympas ! Mon père était médecin, ma mère institutrice. J’ai néanmoins vécu durant mes années de lycée chez un ami dont le père était PDG d’une entreprise. Je m’étais dit à cette époque que je voudrais être « Expert-Comptable », de par une certaine appétence pour les chiffres. Je voyais le CAC venir régulièrement et plancher sur des chiffres sur un bureau… Au début de mes études, j’ai rencontré ma conjointe Annabelle. SEEB est l’entreprise de sa famille dont elle est de 4ème Génération. Son père, lui aussi est une pièce rapportée, était administrateur du groupe familial. Je suis finalement devenu banquier ; nul n’est parfait et c’est toujours le reproche principal que la famille me fait ! Je suis un « convaincu » du monde de l’entreprise (pour moi le meilleur vecteur social) et je voulais les accompagner dans leur développement, leurs projets, leur financement. La famille d’Annabelle est une famille soudée, proche les uns des autres. J’ai assez rapidement été convié aux week-ends familiaux, un  élément moteur de l’esprit familial, puis aux Assemblées Générales. Toujours aussi passionné par les PME industrielles à travers mon métier, j’ai découvert l’entreprise familiale de l’intérieur, les « branches », la gestion des égos de chacun, cet équilibre personnel et professionnel à respecter,  et adhéré totalement à son ADN : pérennité, responsabilité sociétale, vision à long terme. Ces éléments sont clés. Le sentiment pour moi était l’admiration d’avoir bâti un tel édifice, avec une telle qualité industrielle, et de l’avoir transmis de génération en génération, en préservant un vrai rapport d’humanité dans les affaires. En 2008, le conseil d’administration m’a proposé de devenir Administrateur et de remplacer mon beau-père, afin de pouvoir apporter mon regard de financier, eu égard à mon expérience. J’ai accepté et depuis lors je participe, j’essaie de vraiment apporter ma valeur ajoutée à l’édifice familial, toujours avec passion.

FBN France – Comment a-t-elle évolué et influencé votre volonté de vous impliquer dans l’entreprise familiale ?

J.B. – Les 20 dernières années ont été importantes dans le monde économique et aussi pour SEEB. SEEB a grandi et développé de nouveaux métiers. La famille étant grande (en nombre), elle a dû gérer ce point au travers de holdings. Ces éléments font que la finance a pris une importante dans les affaires, du côté juridique et patrimonial, jusqu’au financement des activités. Le financement, qui est mon domaine de compétence, et mon attirance vers l’entreprise se sont alors rejoints ! Je suis fier de participer à la poursuite du projet familial. Je souhaite que mes enfants, quand ils seront plus grands, puissent à leur niveau et comme ils le souhaitent, participer à la suite de l’aventure. Le développement de projets entrepreneuriaux est vraiment ma passion. La famille donne un vrai point d’ancrage pour le projet professionnel que je poursuis par ailleurs.

FBN France – Selon vous, quelle est la meilleure manière d’assurer la cohésion familiale, notamment avec les NxG ? Quel rôle peut y jouer le FBN ?

J.B. – La vie est une aventure humaine, faite de partage et d’expériences. La force de l’exemple est un élément clé de la réussite. Le monde moderne a évolué avec la diplomatie. La cohésion familiale est capitale pour porter une entreprise familiale encore plus loin et se donner les chances de la transmettre et surtout d’en transmettre les valeurs. Une entreprise familiale n’est pas qu’un patrimoine. C’est surtout la volonté de poursuivre un projet qui permet à un écosystème de se développer (salariés, clients, fournisseurs, développement local…). La cohésion familiale est la première pierre de l’édifice pour que ce dernier perdure. Les exemples de familles déchirées qui ont entraîné dès lors le démantèlement de leur affaire sont nombreux. Au fil des générations, l’enjeu de la cohésion devient de plus en plus clé. Les rendez-vous NxG du FBN sont un formidable moyen de partager les expériences des autres, de faire part de sa propre expérience sur les meilleurs méthodes pour parvenir à cette cohésion. C’est d’ailleurs assez bluffant de s’apercevoir que les NxG partagent un socle de valeurs communes malgré des histoires, des entreprises si différentes, aux quatre coins du pays ! Nous ne sommes jamais autant aidés que par ceux qui peuvent vivre les mêmes enjeux. Quels que soient leurs rôles, tous les NxG ont une place dans l’histoire familiale. Etre un bon actionnaire, c’est déjà un élément de cohésion. Il a des valeurs, des rêves à partager. En lien ou non avec l’entreprise. Le FBN est un accélérateur pour développer ce partage d’expérience et de bonnes pratiques. C’est une véritable chance…

Retrouvez le compte-rendu du séminaire OPENxG 2016 sur le même thème, en cliquant ici

 

©2022 FBN FRANCE 

Contactez-nous

En cours d’envoi

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account

Aller à la barre d’outils