Accès Membres FBN France

Actualités

Vos événements locaux dans le Grand Ouest

Avez-vous trouvé votre événement dans le Grand Ouest ? Bretagne centre, Vendée, Nantes, ces derniers mois ont été riches et préfigurent de la diversité de l’agenda en 2016.

Un premier Club Jeunes Générations, en partenariat avec Deloitte et le CIC Ouest a vu le jour début septembre et a rassemblé 18 personnes autour du thème « frères, sœurs, cousins, comment travailler ensemble ? ». Quatre Clubs sont planifiés en 2016 et sont ouverts aux jeunes actionnaires en prise avec des fonctions opérationnelles dans l’entreprise.

Puis, avec l’appui d’experts et de témoignages de grande qualité, nous avons traité du sujet des « Fondations et entreprises familiales » à Chambretaud début octobre. Ce fut l’occasion d’entendre deux conférenciers autour du rapport à l’argent : Henry Quinson (ex-trader devenu moine) et Jean Staune (prospectiviste). M. et Mme Gonnord, ainsi que Bénédicte Gueugnier nous ont donné leur témoignage autour de la création de leur fondations respectives. Cette plénière s’est terminée par une visite des coulisses du Puy du Fou, privatisé à l'occasion de cet événement.

L’atelier du 3 novembre à Nantes a amorcé le thème générique de la « maîtrise de sa fiscalité » et a rassemblé une dizaine de dirigeants d’entreprises familiales. L’accueil de l’atelier au Restaurant La Cigale à Nantes est toujours une belle occasion pour conclure les débats dans un climat convivial !

Enfin, l'Institut de Locarn (Bretagne Centre) nous a accueilli fin novembre pour une conférence sur la "transmission comme enjeu d'ancrage des centres de décisions sur le territoire". Animée par Xavier Gautier et avec l'expertise de Fidal et du CIC Ouest, les échanges ont été fructueux entre jeunes, dirigeants en place et membres de l'Institut."

Prochains événements : Club Jeunes Générations le 11 janvier 2016 à Nantes sur le thème « Frontière vie personnelle et vie professionnelle, comment s’y retrouver ? » puis Conférence plénière le 29 février sur « l’écriture de l’histoire familiale et de l’entreprise, comme outils de gouvernance ».

Newsletter FBN France - Décembre 2015

Derniers ateliers de l'année organisés dans la région Méditerranée

Le  8 octobre dernier, le FBN Paca accueillait à Aix en Provence un atelier sur un sujet d’actualité : "Comment pérenniser les business models responsables de l’entreprise familiale ?" A cette occasion, nous avons eu le plaisir de recevoir une vingtaine de NxG venus rencontrer avec 4 intervenants : Marie-Laure SCHREIBER, Administratrice de FM LOGISTIC, du Conseil de Gérance FM Holding et Présidente du Conseil d’Administration FM FAMILY, Muriel ROY, Directrice de Planète Urgence qui a mis son savoir-faire et sa connaissance du monde de l’entreprise au service du secteur de la solidarité depuis 2010 ; autour de la table-ronde étaient également Jérémy MAILLY, Directeur des Ressources Humaines du groupe Bel qui a mis en place plusieurs formes de congés solidaires au sein du groupe et Rania Labaki, Associate Professor of Management, Director of the Master of  Finance and Wealth Management, Member of the Family Business Research Centre (Université de Bordeaux) qui nous a apporté son regard académique sur le sujet.

Appuyés sur leurs valeurs, FM Logistic et Bel, deux grands groupes français membres du FBN, nous ont exposé la manière qu'ils avaient de place dans l'entreprise des processus d’innovation sociale qui contribuent à la pérennité et la performance des hommes et femmes impliqués et motivés. Ces processus, bien que propres à chacun, avaient en commun de s’appuyer sur les valeurs des dirigeants et des familles actionnaires. Ils sont d’autant plus innovants qu'ils s’adressent à des entreprises de taille substantielle (FM Logistic : 20 000 collaborateurs dans 12 pays ; Groupe Bel : 10 600 collaborateurs implantés dans 34 pays).

Nous donnons RDV à nos membres pour la dernière plénière de l’année, le 10 décembre prochain. Nous aurons le plaisir de recevoir une famille et entreprise de la région, Christian et Benjamin Richel sur le sujet du groupe RICHEL : "L’ouverture du capital dans les entreprises familiales : un accélérateur de croissance au service du développement et de la transmission aux nouvelles générations. "

Newsletter FBN France - Décembre 2015

Les tendances des entreprises familiales européennes

En raison des événements du 13 novembre dernier,  le 2e sommet européen de l’EFB a été annulé et la décision a été prise de le reporter au printemps 2016, à Paris.

Nombre de messages volontaristes devaient être adressés aux quelque 200 dirigeants participants ainsi qu’au chef de l’état, François Hollande, qui devait clôturer ce Congrès. En effet, la prospérité économique retrouvée reste la meilleure solution pour faire revenir la confiance collective et redonner espoir en l’avenir. C’est ce qui ressort du 4e Baromètre réalisé en Europe auprès des Entreprises familiales, par KPMG, l’EFB, le METI et le FBN.

Le principal enjeu des entreprises familiales européennes dans un proche avenir est se développer en dehors de l’union européenne et d’accéder à de nouvelles sources de financement pour financer les investissements et le développement. Les entreprises familiales européennes sont très confiantes dans l'avenir, déterminées à affirmer leur performance et leur capacité à épouser les nouvelles tendances du marché.

Les entreprises familiales sont à la fois efficaces et résilientes. Leur poids au sein de l’économie n’est plus à prouver : en Europe, 14 millions d'entreprises familiales fournissent plus de 60 millions d'emplois du secteur privé (source: Les entreprises familiales européennes). Au sein de l’Union Européenne, les EF représentent 55% à 90% de toutes les entreprises (source: European entreprises familiales) quelles que soient la taille et le secteur d’activité. De nombreuses entreprises familiales revendiquent avec fierté leur caractère «familial» et cherchent à mettre en évidence leurs atouts spécifiques pour performer et croître durablement, capitaliser sur les points forts de la «famille», s’adapter activement et efficacement à des nouveaux marchés en constante évolution. Les entreprises familiales européennes vont croître, subir des changements stratégiques et saisir de nouvelles opportunités de croissance à l’étranger, leur gouvernance se professionnalise de jour en jour et l'embauche des talents extérieurs est une de leurs principales priorités.

Face à ces défis majeurs, elles prouvent leur capacité à s’adapter et à prendre des décisions rapides afin de pérenniser l’entreprise.

Alors que l'économie globale de l'UE reste faible et instable, 75% des entreprises familiales européennes se disent optimistes quant à l'avenir de leur entreprise et affichent des résultats en hausse. 58% affichent une augmentation du chiffre d'affaires dans les six derniers mois, et 46% ont entrepris de nouveaux recrutements. ¾ des entreprises familiales interrogées envisagent des investissements et des projets de croissance externe dans les 12 prochains mois, à la fois désireux de saisir les opportunités économiques mondiales et de contester qu’ils sont moins enclins à se développer à l’international : 74% des entreprises interrogées sont opérant déjà au-delà de leurs frontières nationales, par rapport à 60% il y a deux ans.  En outre, près d'un quart (23%) prévoient d'investir davantage à l'étranger et citent les nouveaux marchés comme leur priorité dans les deux prochaines années.

Malgré une idée répandue, les entreprises familiales se disent ouvertes à de nouvelles sources de financement et prêtes à ouvrir leur capital à d’éventuels investisseurs aux attentes similaires en matière de risques commerciaux et de rendement, ainsi qu’au niveau des valeurs et de la compréhension de l'entreprise familiale.

42% des entreprises familiales y ont déjà fait appel et 92% d’entre elle considèrent cette expérience comme positive.

Autres conclusions clés du rapport:

  • les entreprises familiales européennes démontrent une forte capacité à s'adapter à leur environnement et sont prêtes à prendre des décisions stratégiques rapides: 41% ont l'intention d'entreprendre un changement stratégique dans leur entreprise au cours des douze prochains mois. Parmi leurs priorités :
  • Transmission de la  gestion de l'entreprise à la génération suivante (26%) ou vente de l'entreprise (21%), les deux impliquant un changement radical dans la gestion.
  • Recherche de croissance
  • Professionnalisation des structures de gouvernance, appel à des talents extérieurs à la famille : 88% d'entre eux ont déjà des mécanismes de gouvernance formels en  place, et 76% ont déjà intégré les rôles de gestion de membre non-familiaux.
  • Extension des activités philanthropiques: 34% des répondants les considèrent comme importantes pour leur entreprise, vs 18% il y a deux ans. Mais ces initiatives restent encore assez discrètes et font rarement l’objet d’une communication spécifique.

Cependant, un certain nombre de freins restent susceptibles de ralentir cette course au succès et les entreprises familiales en ont conscience: concurrence accrue, difficultés de recrutement et la rétention des talents, et baisse de la rentabilité. En outre, les effets de seuils et  la capacité de la société à développer et soutenir la concurrence.

Parfois, ces défis exigent des propriétaires d'entreprises d’opter pour des choix d’avenir difficiles : « Le marché de l'entreprise familiale évolue rapidement. Nos entreprises sortent de l'ombre et affichent de plus en plus leur caractère familial. Nous sommes heureux de voir qu’elles sont en croissance et démontrent une forte volonté et capacité à se développer davantage et à réussir. Mais il s’avère nécessaire de tenir compte d’un certain nombre de freins possibles à leur succès, de les anticiper et de les gérer de manière opportune, afin de minimiser les impacts négatifs sur leur réussite», explique Christophe Bernard, responsable mondial de la Family Business de KPMG. L’entreprise familiale constitue dans bien des pays l'épine dorsale des économies d’aujourd'hui et de demain. En naviguant habilement face aux écueils qu’elles ont identifiés, leur avenir sera assurément un bel avenir ".

 

Newsletter - Décembre 2015

Lancement du premier événement à Lyon le 26 novembre

Depuis septembre dernier, le FBN France a étendu son rayonnement en créant une antenne régionale en Rhône-Alpes & Auvergne. Couvrant toutes les villes de Lyon à Clermont-Ferrand, c’est le 26 novembre dernier que le FBN a lancé son premier événement à Lyon.

Une première pour une vingtaine de NxG déjà membres du FBN, autour d’un Club Jeune Génération sur le thème « Les Nouvelles Générations dans l’entreprise familiale », animé par Caroline Mathieu, Déléguée Générale du FBN France, Bernard Thollin, Président du FBN Rhône-Alpes & Auvergne et Vanessa Girardet, Deloitte. Les participants, venus de toute la région lyonnaise mais aussi de Haute-Savoie et d’Auvergne ont pu partager leurs expériences respectives autour de la présentation du baromètre NxG réalisé au printemps par les partenaires du séminaire 24 Heures des Nouvelles Générations.

Cette rencontre fut l’occasion de présenter le « Baromètre Nouvelles Générations » autour de thématiques riches et variées telles que la gouvernance, la transmission et l’intégration des nouvelles générations dans l’entreprise familiale ; un « prétexte » pour faire réagir nos trois témoins sur leurs expériences respectives de l’entreprise familiale : Victoire Gottardi (Serge Ferrari), Sophie Montmartin (Montmartin) et Joseph Brigneaud (Seeb).

La rencontre s’est poursuivie autour de nombreux échanges avec les autres participants, aux profils professionnels variés, pendant lesquels chacun a pu faire part de son expérience et exprimer ses attentes au regard de sa qualité de nouvelle génération.

Cette première du Club a recueilli l’intérêt et l’enthousiasme général et augure bien des activités de la nouvelle antenne du FBN en Rhône-Alpes & Auvergne, région connue pour son dynamisme !

Agenda 2016

Pour toute question sur les événements du FBN

Contactez le FBN Rhône-Alpes & Auvergne

Sommet International de Montreux : retour sur 3 jours d'interactivité avec les adhérents du monde entier !

 Sommet FBN International à Montreux : retour sur 3 jours d'interactivité avec les adhérents du monde entier !

Pour sa 26ème édition, le FBN International a permis à ses membres de se retrouver tous ensemble pour un moment d’échange, de partage et de réflexion sur les valeurs communes de nos entreprises familiales. Le sommet qui s’est déroulé du 14 au 17 octobre, à Montreux en Suisse, a encore une fois été un succès, réunissant plus de 600 participants dont 150 Next Gen venus de plus de 15 pays différents.

Autour des thèmes de l’innovation, de l’inspiration et de la gestion des difficultés, un large choix de témoignages, d’ateliers en petits groupes et de discussions a permis à chacun de s’enrichir des expériences des autres. Parmi les thématiques abordées : la responsabilité sociale de l’entreprise familiale, comment surmonter les conflits et instaurer une unité dans la famille et l’entreprise ?, l’entrepreneuriat NxG autour de la célébration des NxG Awards, ou encore fédérer la famille et les actionnaires autour du changement.

Grâce notamment aux moments de pause et de détente, aux déjeuners et aux soirées, propices à la convivialité, nous avons pu nous rencontrer, échanger nos points de vue et bonnes pratiques. La magie de notre association opère rapidement, permet de voyager du Danemark à la Colombie, de la Turquie au Canada, afin de mieux comprendre les problématiques de chacun et de s’en inspirer.

Assister au sommet international, c’est aussi la chance d’avoir des témoignages extraordinaires comme celui de Bertrand Piccard qui se retrouve parfaitement dans le projet Polaris du FBN et en plein cœur de l’actualité avec la COP21. Nous avons ainsi pu découvrir les coulisses de Solar Impulse, une initiative impossible rendue possible grâce à la volonté de deux hommes.

Revoir le programme complet

Les rendez-vous pour l’année prochaine sont déjà fixés : à Tallberg en Suède en juin pour le Sommet International NxG à Suzhou en Chine au mois de novembre pour le Sommet International.